SOL'S & RGPD (Be fair together)

Afin de vous offrir des services sur-mesure sur notre site, nous collectons des cookies à vocation techniques et statistiques.
Ces données collectées ne sont pas transmises, ni monétisées auprès de tiers ... En savoir plus

 

DROIT DE REPONSE

DROIT DE REPONSE



DROIT DE REPONSE – Paris, le 5 juin 2015

Le magazine Marianne a publié ce mercredi 3 juin un article intitulé « Les "Républicains" et leurs tee-shirts "made in Bangladesh", repris par plusieurs autres médias nationaux et régionaux.


Ces articles contiennent des propos gravement diffamatoires à l’encontre de la société SOLO INVEST exploitant la marque SOL’S – entreprise créée en France il y a 25 ans, dont le siège social est en France, qui paie ses impôts en France et n’a jamais fait le choix de la délocalisation de son siège social malgré un contexte économique de plus en plus difficile – la mettant faussement en cause s’agissant de drames qui se sont déroulés au Bangladesh.


C’est pourquoi la Société SOLO INVEST a donné instruction à son conseil, Me Olivier PARDO, de mettre en oeuvre tous les moyens de droit pour faire cesser le grave préjudice dont elle est victime.


En aucun cas la société SOLO INVEST n’est impliqué dans les accidents survenus en 2013 sur les sites de productions, certainement pas dans la tragédie du Rana Plaza, ni lors de la tragédie de l'incendie de SMART, où nous aurions, bien que cela n’ait jamais été démontré, été victimes de sous-traitance sauvage. Un abus contre lequel nous luttons depuis des années. Nous n’avons d’ailleurs pas attendu ces accidents pour investir dans un bureau de contrôle à Dacca, et pour mener des audits via des ONG et des organismes de certification.


Nous sommes fiers d’être une société française et fiers de faire travailler plus de 8.000 personnes au Bangladesh. Si nous faisions fabriquer nos produits en France, SOL’S ne serait certainement pas compétitive sur son segment de marché, ne serait pas en croissance, n’emploierait pas directement ou indirectement plus de 700 personnes sur notre territoire et 2000 à travers l’Europe et ne pourrait pas continuer à recruter de nouveaux talents comme c’est le cas aujourd’hui.


Au Bangladesh, où l’industrie du textile est essentielle et représente plus de 50% de la production industrielle totale du pays, 45% de l’emploi industriel, la société SOLO INVEST œuvre depuis plus de 15 ans à travers ses engagements, ses valeurs et une charte éthique, probablement l’une des plus rigoureuses du marché pour que ses salariés puissent travailler dans la dignité, avec un salaire et des conditions de travail décents.


En 2014, la société SOLO INVEST a rejoint la Fair Wear Foundation (http://www.fairwear.org), organisation indépendante, à but non lucratif qui audit et rend compte de nos efforts visant à l’amélioration des conditions de travail dans nos usines de production. En devenant membre de la Fair Wear Foundation, nous nous engageons à faire respecter les normes suivantes :


  • 1. Emploi librement choisi
  • 2. Condition de travail et de sécurité
  • 3. Pas de discrimination
  • 4. Pas de travail des enfants
  • 5. Liberté d’Association et droit à la négociation Collective
  • 6. Paiement d’un salaire suffisant
  • 7. Heures de travail raisonnables et heures supplémentaires payées,
  • 8. Contrat de travail signé entre les parties.

La société SOLO INVEST est également signataire de la Chartre de la 2FCPO (Fédération professionnelle) et fabrique ses produits dans le plus grand respect des normes internationales : OEKO-TEX, Certification Organic Content Standard, Institut Français du Textile et de l’Habillement, Norme REACH, bureau local de contrôle. Depuis 10 ans la société SOLO INVEST a versé à différents organismes caritatifs plus d’1.5 millions d’euros, notamment auprès des plus grandes ONG locales (NUK – Nari Uddug Kendra) pour l’éducation, la dignité et finance un orphelinat de 300 enfants : Sreepur Village Shishi Polli Plus.


Les engagements et valeurs de la société SOLO INVEST se traduisent bien au-delà de la direction : ses collaborateurs s’engagent régulièrement dans des opérations humanitaires volontaires qu’elle cofinance.


L’amalgame pratiqué dans cet article n’a aucun lien avec l’actualité de SOL’S. Nous sommes choqués par l’inexactitude des informations transmises par ce magazine et autres journaux qui ont choisi de relayer ces allégations mensongères auxquelles nous avons déjà répondu. Même les visuels illustrant l’article sont ceux d’un autre fabriquant… Nous sommes désolés de cette instrumentalisation de notre marque pour nourrir la position d’un journal dans un débat politique qui ne nous concerne pas. SOL’S ne fait pas de politique. Notre travail consiste à faire fabriquer des produits de qualité à vocation promotionnelle « neutres et non marqués », que nous vendons à des revendeurs pour leurs clients annonceurs. Notre souhait est de pouvoir continuer à bien le faire, dans le plus grand respect de nos clients, fournisseurs, salariés, et pour longtemps.


En utilisant sans aucun professionnalisme l’amalgame, ces organes de presse portent gravement atteinte à l’image et à la réputation de la société SOLO INVEST, notre marque, nos valeurs les plus profondes, notre éthique, mais aussi aux personnes qui font la réussite de cette marque française au quotidien.


La société SOLO INVEST ne laissera pas sa réputation être impunément salie et agira à l’encontre de tous ceux qui diffusent et/ou diffuseront de fausses informations.


Nous vous remercions de votre confiance et savons que vous saurez distinguer notre marque SOL’S, ses fondamentaux, ses valeurs, son éthique, de la fausse image véhiculée dans un article amateuriste dont le seul objectif est de donner consistance à la prise de position politique d’un journal vis-à-vis d’une actualité politique.


Bien à vous,





En cours de chargement...